Cambo les Bains, la Villa Arnaga, chef d’œuvre d’Edmond Rostand

Cambo les Bains 27 avril 2016-001

Rostand nous a légué son dernier chef d’œuvre La Villa ARNAGA, qu’il occupa pendant 12 ans

Cambo les Bains Edmont Rostand 27 avril 2016-001

Encore auréolé du succés de sa pièce Cyrano de Bergerac , il tombe gravement malade et son ami le Professeur Grancher, collaborateur de Pasteur et membre de l’Académie de Médecine, lui conseille de se soigner au doux climat de Cambo les Bains.

Cambo les Bains 27 avril 2016a-001

Rostand a une âme de bâtisseur et de jardinier, et il conçoit la maison et les jardins de ses rêves à la manière d’un décor de théâtre .

Cambo les Bains Edmont Rostand salle à manger 27 avril 2016a

Rien n’est trop beau pour ARNAGA : le confort le plus moderne, les trompe l’œil, les tissus précieux, les fresques des peintres à la mode, les boiseries et les laques de chine les plus rares.

Cambo les Bains 27 avril 2016b-001

Et enfin, pour écrin à ce palais aux allures de ferme Labourdine, il dessinera deux jardins, le premier : à la française avec sa pergola et ses pièces d’eaux, et le second plus intime, à l’anglaise.

_4761

 La Ville de Cambo les Bains en est aujourd’hui propriétaire, et le bâtiment et les jardins sont classés «Monument Historique», «Jardin Remarquable » et « Maison des illustres »

info : http://www.cambolesbains.com/

Publicités

4 réflexions sur “Cambo les Bains, la Villa Arnaga, chef d’œuvre d’Edmond Rostand

  1. superbe .. un coin que je ne connais pas .. j’aime la villa .. rustique .. un peu moins les jardins, qui iraient mieux avec un château .. je suis plus dans le décor champêtre !! bizz Georges

  2. bonjour Maurti,
    un jardin à la française , l’autre à l’anglaise, il avait les moyens Edmond Rostand,
    enfin lui fallait au moins cela pour profiter du bon air,
    bises et joli mois de mai à vous !

  3. Superbe propriété bâtie, vue de l’extérieur, dans un style basque non dénaturé. L’intérieur est réalisé avec goût et montre les goûts de luxe de son propriétaire d’alors.
    Des décors qui sont inspirés de la période classique « grand siècle » et légèrement du style rococo.
    Il semble que, pour le jardin de devant, Rostand et le créateur du jardin se soient beaucoup inspirés des jardins de Versailles, le second rappelant assez celui qui entoure le Petit Trianon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :