Trizay, les jardins de Compostelle

Situés à Trizay sur le site d’une ancienne carrière

les jardins de Compostelle invite à un voyage floral dépaysant entre variétés rares ou disparues, plantes exotiques autour d’un lac de cinq hectares où beauté végétale côtoie les reflets irisants des jets d’eau

Aménagé en 1998, sous l’appellation des « jardins de Compostelle », en hommage aux pèlerins qui sillonnaient jadis les routes de cette partie de la Saintonge,par le paysagiste rochefortais Jean-François Galinet

Il forme une promenade à travers différents écosystèmes, présentant fleurs rares, plantes exotiques ou locales, ainsi qu’une oliveraie

Une partie du parc, formant environ 80 ares, est entièrement boisée

Elle jouxte une roseraie ponctuée de différents jeux d’eau : canal, fontaines, nymphes, ainsi qu’une lavanderaie.

Publicités

8 réflexions sur “Trizay, les jardins de Compostelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :