L’Hermione, mise à flot de la coque

L’association Hermione-La Fayette et la Ville de Rochefort s’unissent pour fêter la mise à flot de la coque du navire.

L’événement clôture 15 ans de travail et annonce la dernière phase de chantier qui consistera à rendre le navire autonome pour naviguer sur les mers du monde.

Ce sera sans aucun doute un moment émouvant pour les témoins venus assister à la concrétisation d’une aventure humaine hors du temps.

En 1786, un décret ministériel officialise le choix du lion comme nouveau symbole pour les figures de proue des frégates françaises et précise que les lions devront porter un écusson avec les emblèmes de la France (la couronne royale et les fleurs de lys).

Ce décret a pour but de simplifier, d’uniformiser, et de réutiliser les figures de proue sur d’autres bateaux

Publicités

15 réflexions sur “L’Hermione, mise à flot de la coque

  1. J’ai entendu dire que l’Hermione avait été construite de la même façon et avec les mêmes outils qu’à l’origine et que l’on pouvait assister, à partir du quai, au travail des ouvriers. Peux-tu nous donner quelques précisions ?

    • effectivement reconstruite à l’identique avec les mêmes outils enfin dans une petite partie, car un chantier énorme, rien n’était visible du quai, il fallait faire rentrer les sous ….tu pourras trouver sur le net  » chantier Hermione  » toutes les explications, merci de ta fidélité ( et aussi sur mes anciens billets concernant ce bel ouvrage )

  2. oh les batooooooooooooooooo ! Vivement l’an prochain car Rouen tous les 4 ans offre un merveilleux spectacle avecs les vieux gréements que l’on peut visiter pendant une semaine et qui s’en vont ensuite vers la mer … l’ARMADA, quels frissons ! Bises

  3. moi qui est suivie (sûrement moins que toi qui vis là bas maintenant) sa construction, j’avais ressenti beaucoup d’émotion en la voyant changer année après année… nous nous étions promis dans la mesure du possible d’être là pour sa mise à l’eau… il n’en a rien été.. mais quelle émotion encore de la voir si belle voguant sur la charente (hélas à la TV)… la verrai-je un jour ? elle est magnifique !!! on peut être fiers de tous ceux qui ont participé à sa construction…nous n’avons fait que donner notre obole… fiers quand même d’avoir assisté à toute cette belle aventure
    merci l’ami… bisous

  4. Tout comme Lady Bird, j’ai suivi la construction de l’Hermione depuis ses tous débuts en allant sur un site qui narrait au jour le jour avec photos à l’appui, l’avancée des travaux. http://www.hermione.com/
    En effet tout est expliqué sur ce ce site : travail fait par des professionnels qui ont travaillé comme l’avaient fait les ouvriers de l’époque, utilisation de pratiquement les mêmes outils et des mêmes matériaux. Grâce à ce site fort bien construit, nous avons vécu avec les initiateurs de ce projet qui ont reconstruit l’Hermione dans des locaux de la Corderie royale. La dernière fois que je lisais les nouvelles, le navire était en cale sèche et on y ajoutait les dernières peintures et l’installation des gueuses de fonte pour lester le navire.
    J’ai donc suivi avec attention la mise à flot de l’Hermione et son évolution sur l’eau. Mine de rien, je ne suis en aucune façon surpris que le président fondateur soit Erik Orsenna : cette idée va de pair avec son talent d’écrivain et sa culture !
    Vivement qu’on pose les mats et les gréements ! Elle sera spendide.
    Contrairement à ce qu’on croit, l’Hermione n’est pas le premier navire affrêté par la Fayette pour aider les Insurgents. En 1776, aidé par le comte de Broglie qui n’aimait pas du tout les anglais, la Fayette, contre l’avis du roi achèta en secret à Bordeaux un brick nommé la Clary , navire qu’il renomma la Victoire et qui sera d’abord payé par le comte de Broglie.
    A l’abri des espions anglais, ce navire partira de San Sebastian chargé de riz d’armes et de munitions achetées par Beaumarchais. Malheureusement en 1777, la Victoire fit naufrage dans la rivière de Charleston avec sa cargaison de retour.
    Cette mise à flot, j’avais réservé pour y assister puisque, comme des milliers d’autres personnes, j’ai envoyé un petit don pour soutenir ce projet. Le passionné de la mer, de marine et de vieux gréements que je suis voulait s’offrir ce plaisir mais la préparation d’un important voyage de mon gamin m’a empêché de venir à Rochefort. Dommage …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :