Lames sensibles cie Croche

Le numéro de couteaux est un vieux classique, mais pour le festival  » Humour et Eau Salée  » de Saint Georges de Didonne, Kristel Verlhac et Josselin Disdier de la compagnie Croche le revisitent. Tout est basé sur l’énergie du tango, qui est la danse de la dualité. Les couteaux se plantent dans tous les sens, et deux corps se cherchent, à l’amour à la mort

Publicités

5 réflexions sur “Lames sensibles cie Croche

  1. le tango c’est sensuel, et le rouge évoquant, original pour ce lancer de couteau et les yeux admiratifs des gens sans doute lancaient autant de flammes et de lames je suppose,
    symbolique comme une fleche en plein coeur, la cible par contre n’a pas été atteinte parceque sinon la pauvre fille, cela l’aurait pas fait
    lol
    merci pour ton partage joli
    bisous lancer sur ta joue droite, attention bouge pas, sil te plait bouge pas, ……………………………………… OUAIS !!!!!! j’ai réussi
    bravo !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :