Mathieu Harzo sculpteur sur pierre

Sympathique rencontre cet après midi avec Mathieu Harzo. Ce jeune sculpteur sur pierre s’est installé à Arces sur Gironde en compagnie d’autres artistes peintres : dessins ou aquarelles. Il conçoit ses oeuvres soit en direct, soit le plus souvent en la créant d’abord en terre puis la copiant méticuleusement à l’aide de ses outils.  Il nous a expliqué avec
passion son jeune parcours et les difficultés de pouvoir vivre de son art. Les quelques expos ne suffisent pas et l’état ou la région ne privilégie plus la rénovation des monuments historiques mais restriction oblige, on tente de préserver le patrimoine existant. Alors peu de place pour ces jeunes sculpteurs délibérément passionnés pour pouvoir exercer leur activité.

Mathieu Harzo sculpture rond-point  8 mars 2016b

Tous les Arcillons et les Arcillonnes connaissent l’atelier du 13 Ter où exerce Mathieu Harzo. Il s’est attaqué avec enthousiasme à la réalisation d’un sculpture pour orner le rond-point de l’entrée du village. C’est à quelques pas de son atelier, sur les chapiteaux de l’église Saint Martin, qu’il a trouvé son inspiration. Il a créé un modèle (symbole entre l’interdépendance entre le corps et l’esprit) en argile et fait venir du Poitou un bloc de calcaire très dur de 4 tonnes.

Mathieu Harzo sculpture rond-point  8 mars 2016a

Il estime qu’une fois la sculpture réalisée, il aura évacué à la massette et la gradine, près de 2 tonnes de calcaire. L’aboutissement de ce projet initié par l’ancienne équipe municipale et poursuivi par la nouvelle est prévu pour la fin juin 2016 , Mathieu Harzo a de quoi se fortifier les muscles sur les mois à venir………

Publicités

8 réflexions sur “Mathieu Harzo sculpteur sur pierre

  1. bonsoir Maurtimer,
    sympa oui ce sculpteur !!! pas encore Rodin ou Camille Claudel mais ça viendra peut être à la longue…. !!! on lui souhaite bonne réussite dans son art !!!
    gros bisous pour toi !!!
    j’étais dans un village du Sundgau ce soir, à Friesen, mais les roses trémières y sont de loin aussi belles que les tiennes !!!

  2. ma soeur est sculpteur , elle fait du bronze, c’est un métier, et un art, un art qui devient un métier, mais je dirai au sens noble du terme un métier oui , car travailler la matière c’est pour moi quelque chose toujours qui m’époustoufle, que ce soit ouvrier, ou autres personnes, le travail des mains, passant par la tête , l’ame et la pensée , la reflexion, l’intelligence, bah moi ca m’épate, mais vivre de cet art, en faire son métier, c’est hyper difficile, de meme tous les milieux artistiques sont pas évident, et excusez moi les artistes, mais ya pas je trouve beaucoup d’entraide desfois, et c’est un milieu ou il faut desfois se battre malheureusement pour faire sa place, il y a tellement de gens doués, bref, je pense que c’est donc une belle rencontre que tu as fait,

  3. mince j’ai envoyé mon com il est pas passé, soit disant que j’ai fait un doublon,
    bon ba j’spere qu’il va arriver, sinon je refait demain car la il est tard heu tot enfin je sais plus comment dire

  4. et oui restriction oblige…,les temps sont durs pour tous.. jeunes créateurs, ou jeunes créateurs d’entreprises… quelle que soit la passion…

    pourtant on voit bien qu’il a un don.. vivre de son art, quel qu’il soit, demande beaucoup d’abnégation… Fort heureusement si la passion est là, ce sera d’une grande aide

    gros bisous l’ami

  5. C’est vrai qu’aujourd’hui pour vivre de son art, faut s’accrocher, ça eut payé !!!!
    Disait quelqu’un dont j’ai oublié le nom…
    Sinon, j’aime of course !!
    bys

  6. Ce garçon semble avoir du talent. Je ne peux rester qu’en admiration devant les gestes de ces artistes qui ont tant de dons dans les mains ou dans les doigts. Les voir façonner la terre, la pierre ou le bois avec tant de précision reste un moment privilégié.
    Avec la crise économique, il est regrettable que l’Etat ou les communautés ne fassent plus appel à ces personnes pour retaper des monuments ou pour créer de nouvelles œuvres d’arts qui pourraient embellir un lieu, une place, une ville.
    Il reste bien sûr les mécènes mais ceux ci investissent leur argent dans la restauration de monuments et châteaux anciens.
    Il semble révolu pour un moment l’époque où de riches personnages prenaient sous leur protection un artiste en qui ils croyaient. Un artiste qu’ils aidaient et pour lequel ils faisaient de la promotion.
    Désormais ces millionnaires et milliardaires préfèrent investir dans des ventes aux enchères en
    acquérant un tableau de maitre reconnu qu’ils vont planquer dans un coffre-fort. Et pendant ce
    temps, ces artistes sont obligés pour la plupart de faire la manche et de guetter l’arrivée de touristes pour vendre à bas prix le fruit de leur talent ! Voilà qui est bien regrettable !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :