l’île Tatihou

A la frontière des espaces maritimes, juste en face du port de Saint Vaast la Hougue et à une trentaine de kilomètres de Cherbourg, l’île Tatihou ets faite pour les promeneurs passionnés de nature, d’Histoire et de musique. Elle est le domaine privilégié des oiseaux marins.

 

Située dans le Cotentin, en Basse-Normandie, l’île Tatihou est un espace naturel de 28 hectares qui devient presqu’île à marée basse. Affectée par l’Etat au Conservatoire du Littoral et des Espaces Lacustres en 1988, le Conseil Général de la Manche en a reçu la gestion en 1990.

 
 La tour Vauban construite en 1694 est classée depuis jullet 2008 au patrimoine mondial de l’Unesco au même titre que celle qui lui fait face de l’autre côté de la baie à Saint Vaast la Hougue.

 La tour de Tatihou et celle de la Hougue sont construites par un élève de Vauban, Benjamin de Combes, afin de défendre la baie de Saint-Vaast contre d’éventuels agresseurs. Les fortifications se poursuivront sur Tatihou jusqu’au XIXè siècle

Tatihou tient son nom des Vikings présents sur les côtes de Normandie au IXe siècle. En noroît, hou signifie, terre entourée d’eau et tat était sans doute un nom propre
Le musée de l’Ile a été créé pour accueillir le mobilier archéologique provenant des épaves de la Hougue (bataille de mai-juin 1692).Trois hectares du fort ont été établis en réserve ornithologique en 1990. On peut y observer plus de 150 espèces différentes dont les huîtriers pie et les goélands argentés.
 
De 1948 à 1984, l’Ile de Tatihou acceuille des jeunes en difficulté. Ces jeunes pouvaient y recevoir une formation professionnelle , mécanique, métiers du bâtiment ou horticulture.
Horticulture domaine dans lequel mon père tentait de faire partager l’amour de son métier.
Publicités

9 réflexions sur “l’île Tatihou

  1. Elle me plaît bien ton île Maurti, j’ aimerais m’ y réfugier entre les mouettes et les moutons. Et ce domaine où ton papa travaillait … un véritable havre de paix – Belle journée à toi … bisous
    Nana

    • c’est l’époque ou naissent les petits , et les goélands sont très très agressifs pour protèger leurs petits et comme ils font des nids partout et sont très nombreux , ça craint !!!
      bizzz

  2. C’était une bonne période pour voir tous ces oiseaux et leurs petits !! L’île est envahit d’oiseaux !!
    C’est vrai qu’on sent une certaine agressivité de la part des goélands. J’ai même pensé au film d’Hitchcock………..
    Un bel article avec ces photos et l’évocation du métier de ton père.
    Bravo Georges !!
    Bien amicalement

  3. C’est en effet une petite ile qui ne paye pas de mine pour qui ne connait pas.
    Mais, une fois qu’on se trouve dessus, on est rapidement saisi par le charme et la douceur de l’lïle de Tatihou. Bien que n’étant pas bien grande, elle a acquis en quelques années une petite notoriété auprès des touristes qui aiment venir s’y balader et découvrir la réserve d’oiseaux et son merveilleux jardin botanique.
    Cette île est si riche culturellement parlant, que les instituteurs y emmènent les classes de primaires en voyage de fin d’année pour leur dfaire découvrir nature et histoire au travers de la tour et des restes d’épaves.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :