La Tour de Broue à Saint Sornin

Bâtie sur un éperon rocheux dominant le Golfe de Saintonge et le marais de Brouage, La Tour de Broue, à Saint Sornin,  est le dernier vestige d’un ensemble fortifié du XIème siècle

Un donjon solitaire veille sur les marais. Fermez les yeux, imaginez un port de mer et un chantier naval avec des vaisseaux de 40 tonneaux, un village actif.
Le paysage a bien changé. Et si le réchauffement climatique recréait demain ces images du passé ? infos extraites http://www.ile-oleron-marennes

Publicités

9 réflexions sur “La Tour de Broue à Saint Sornin

  1. bon je ferme les yeux, je vois un troubadour, je vois une table mise avec des poulets miam, je vois, heu je vois les navires voui voui, et tiens j’entend la musique, bon, ya peut etre de l’hydromele, des epices, des levries, quoi qui gna encore, ah voui, des belles dames, bon ya des paysans qui labourent les champs a coté, c’est un peu triste tout de meme, et dans l’oubliette ya quelqun qui dit, c’est ou la sortie, bon, n’empeche, elle est belle cette tour, et puis cette region est riche de tout passé, romain, aussi,
    il y a de quoi cultiver notre cerveau, allez je retourne dans mon pavillon en beton et je vais faire a manger sur la gaziniere, pour le troubadour j’allume mon mp4, ce soir je vais essayer de mettre une corde au cas ou un prince viendrait a l’etage, quoique si il casse la fenetre, l’assurance va pas me rembourser, bon, je vais voir sur meetic si les princes sont la, lol, bon j’arrete, vraiment toujours joliement prise tes photos, et je debloque ce soir mais c’est admirative que je te dis bravo

  2. coucou Maurti,
    maintenant, nous sommes le 12, peux donc te présenter mes voeux pour un Heureux anniversaire !!! sous la tour du chateau !!!

    bonne et belle journée à toi !!!
    et gros gros bisous, là de la nuit !!!

  3. J’ai suivi ton conseiol et l’amoureux des vieilles pierres que je suis n’a eu aucun mal à reconstituer la scène. Durant quelques courts instants, j’ai entendu crier les marins, hennir les chevaux, rouler les carossses bruyament et senti l’air de l’océan qui arrivait jusqu’à moi. Moi, perché au sommet de cette tour à guetter un improbable ennemi qui aurait voulu envahir par la mer ! bonne journée à toi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :