La vie de Patachon

Pourquoi dit on : mener une vie de Patachon
 
La patache, conduite par le patachon, était la très inconfortable diligence des pauvres au XIXe siècle.
 
 

De par son métier, son conducteur était réputé pour être toujours par monts et par vaux, buvant sans modération à chacune des tavernes où il s’arrêtait et pratiquant sans vergogne des activités que sa femme, s’il en avait une, n’aurait pas aimé le voir faire.
Il menait donc une vie à la fois déréglée et agitée
.

 
 
autre expression ayant la même signification:
 
« Mener une vie de bâton de chaise »

S’il est vrai que les chaises en bois sont en partie un assemblage de ‘bâtons’, pourquoi auraient-ils une vie trépidante à l’origine de l’expression ?
En réalité, il faut remonter dans le temps, à l’époque des chaises à porteurs  comportant deux grands bâtons latéraux servant à porter la chaise et son contenu humain.


Elle pouvait venir du fait que les bâtons étaient constamment manipulés, soulevés, posés, tirés pour dégager la porte de la chaise, remis en place…
Ces bâtons avaient une existence très peu reposante, ce qui explique l’expression dans laquelle l’idée d’ "activité excessive" a peu à peu fait place à l’idée de "vie désordonnée".

 
 
Publicités

6 réflexions sur “La vie de Patachon

  1. C\’est marrant moi, j\’associais le mot de patachon à un truc de lenteur aussi , ben non c\’est avoir la bougeotte , tantôt ici, tantôt là !!! Passe un bon week avec notre ami le soleil si possible !!Big bisous !

  2. bonsoir maurti,ohhh j\’adore cette histoire du patachon dans sa patache….elle me plait beaucoup, mais pauvres voyageurs , m\’étonne pas qu\’ils ont été bien secoués et parfois même "versés" !!!bisous et joli dimanche à toi !!!

  3. Salut Maurtimer, Ouuuuhhh ! Que de commentaires et que de vœux sur mon espace e! Bien que ma journée ait été chargée, j’ai pris le temps de les lire et les regarder avec plaisir. Je trouve enfin le temps de te remercier et j’y mettrai la nuit s’il le faut pour répondre à tous ! (Nonnn je ne suis pas de Marseille !) Je t’avoue que ton geste et ta pensée m’ont vraiment touché. Certes je suis sensible mais je ne pensais pas que cela me ferait autant plaisir ! Si j’ai été gâté ici, je ne suis pas en reste sur ce blog ! Comme tu le dis si justement, les poissons de mars sont les meilleurs, ils naviguent ente deux eaux, diplomates à al recherche des arrangements et toujours en quête d’amitié et d’amour ! Des poissions qui, s’ils le pouvaient, voudraient rendre tout le monde heureux ! Je reviendrai sur ton espace pour quelques commentaires car ces jours ci, je dois avouer que je suis quelque peu chargé ! Salut à toi voyageur de nos contrées et narrateur de nos trésors de la France profonde. Trigwen

  4. bonjour maurti,bon on livre où alors ???? à la nouvelle ou à l\’actuelle adresse ???peut être au pied de l\’escalier en colimaçon ???tu vas en avoir pour longtemps avec un plein camion,une tite dose à la fois suffit !!!gros bisous !!!

  5. coucou Maurtimerci pour l\’explication de la tirelire qui est effectivement très convainconte… le bon sens paysan… et merci aussi pour les explications ci-dessus… j\’adore toutes ces expressions et on en a beaucoup…gros bisous l\’ami

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :